Des premières définitions du management par Henri Fayol "administrer, c'est prévoir, organiser, commander, coordonner, contrôler"... le terme "contrôler" semble de nos jours le plus controversé.

Il faut de nos jours pour un manager beaucoup de courage pour avoir à un collaborateur "que nous l'avons contrôler et que nous aimerions aborder certains points sur son travail".
Ceci est vécu comme une rupture de confiance et trop de contrôle tue la créativité.

Les méthodes remplaçant le "contrôle" sont l'autonomie et la gestion par projet; ceci implique avec son collaborateur:

  • de définir chaque étapes du projet
  • d'obtenir un engagement du collaborateur sur des objectifs chiffrables et réalisables (plus de management sur le comment faire mais sur les objectifs)
  • et de laisser le collaborateur s'organiser comme il veut.

Plus besoin de bâton, la carotte est promise si l'objectif est atteint ou dépassé.
Evaluation de fin d'année servant à renouveler le processus.

Le problème du manager: laisser une réelle autonomie à ses équipes alors que sa propre évaluation dépend de leurs résultats; d'ou la tentation de les contrôler, de ne pas accepter le risque de l'échec.
Le manager peut contrôler en accompagnant les collaborateurs:

  • demander à revoir les livrables,
  • suivre l'avancé de l'atteinte des objectifs, si un problème sur un collaborateur, en discuter, proposer une aide (formation, ...)