Nos habitudes se basent sur des paradigms. Nos paradigms se construisent à partir de nos expériences, ils sont à la fois des modèles, des théories, une perception du monde et un cadre de références.
Nous voyons et comprenons le monde, tout ce qui nous entoure, arrive, à ce quoi nous sommes confronté à travers une lentille qui déforme notre perception en fonction de nos paradigms. Ainsi, face à une même situation, deux personnes peuvent comprendre de manière différente.
Ici, l'idée de ce livre ("The seven habits of highly effective people" de Stephen R.) est d'utiliser nos paradigms (de ne plus les subir dans une certaine mesure) et d'articuler nos actions autour de sept habitudes classées en 3 groupes.

Groupe 1 - La victoire sur soit

  1. Etre Proactif - Cette habitude comporte plusieurs volets; implique:
    - respecter ses désirs et rester libre de ses actes ;
    C'est :
    a) avoir conscience de sa valeur. Une attaque (notamment personnelle ne doit pas provoquer de montée d'adrénaline... Roosevelt disait "No one can hurt you without your consent."). En bref, confiance en soit.
    b) se donner le choix de ses réponses (entre le stimulus et la réponse, il faut intercaler un temps d'attente pour analyser et choisir sa réponse)
    - Tout ceci nécessite d'être raisonnable: ne se fixer un objectif qui reste dans son cercle d'influence et apprendre de nos erreurs
  2. Commencer avec la fin en tête - Il s'agit de se construire une feuille de missions avec ses principaux rôles (je gère des projets pour une banque, je suis nageur, ...) et de fixer pour chacun un objectif.
    C'est aussi fixer certaines valeurs que nous voulons voir respecter, encadrant ainsi nos actions (écologie, respect de tous pour leurs orientations sexuelles,...).
  3. Mettre en premier ce qui est prioritaire - Construction de son agenda sur une base hebdomadaire en listant les tâches et en mettant en premier celles qui sont prioritaires:
    - elles visent à aboutir à nos objectifs principaux,
    - sont de type "Importante" et "Non Urgente",
    - elles favorisent les relations humaines.
    - il faut arriver à libérer son quotidien des tâches "Importantes/Urgentes" et "Non Importantes/Non Urgentes ou Urgentes". Comment:
      a- en structurant son travail (modifier ce qui créait des situations "Importantes/Urgentes"),
      b- en structurant celui de ceux qui travaille avec soit et en déléguant,
      c- en sachant dire non à ce qui ne relève pas de sa responsabilité (attention aux singes).

Groupe 2 - Les victoires publiques
Elles s'appuient essentiellement sur le relationnel. Une relation est basée sur un Compte Emotionnel qui se crédite ou débite de bonnes ou mauvaises émotions... Base de la construction de la confiance
entre deux personnes.

  1. Toujours tenter d'atteindre un accord Gagnant / Gagnant - ceci implique de:
    a - Voir le problème du point de vue de l'autre,
    b - Identifier les problèmes et les positions vis-à-vis de ces problèmes,
    c - Déterminer quel résultat sera acceptable pour tous,
    d - Explorer toutes les solutions pour atteindre ces résultats.
  2. La communication empathique - vise à toujours chercher à comprendre l'autre, en écoutant, tenter d'entrer dans son cadre de référence (ces paradigms),
  3. Travailler en synergie - Implique la volonté de coopérer (habitude 2.1) et la confiance (habitude 2.2)

Groupe 3 - La remise en question
Cultiver quatre dimensions dans notre vie:
a - Physique : faire du sport, attention à l'équilibre alimentaire et à la gestion du stress ;
b - Spirituelle : se donner des moments de calme consacrés à la réflexion sur ce que l'on veut ;
c - Mentale : "cultiver son jardin", lire ou faire des visites (expositions, voyages, ...) ;
d - Sociale et émotionnelle : voir ses amis.
=> équilibrer son agenda entre ces quatre dimensions en leur consacrant pour l'ensemble 1h par jour.

Un vrais changement: vient de l'intérieur, s'attaquer à comment se forme nos idées, quels sont nos paradigms.